Valeo-Les ventes accélèrent mais 2022 vu dans le bas de la fourchette – Economie – Updated

je fais un don

PARIS (Reuters) – L’équipementier français Valeo a publié jeudi un chiffre d’affaires trimestriel légèrement supérieur aux attentes et s’est tenu à ses objectifs pour 2022, mais a déclaré que ses résultats seraient plutôt dans le bas de la fourchette en raison des vents contraires qui soufflent toujours sur la voiture .

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe, également confiant dans sa capacité à recevoir de ses clients industriels une indemnisation des coûts liés aux ruptures d’approvisionnement en composants électroniques et en énergie, s’élève à 5,26 milliards d’euros. , légèrement au-dessus de la prévision consensuelle de 5,23 milliards d’euros prévue. par la compagnie.

Les ventes ont bondi de 33% par rapport à la période correspondante en 2021, avec un effet particulièrement positif de 6% dû à la dépréciation de l’euro face au dollar américain et au yuan chinois. Les changements de périmètre ont également eu un impact positif de 8%, ajoute Valeo, avec l’intégration de l’activité électricité haute tension.

Lire Aussi :  bombardements russes dans la région de Kiev ; « combats féroces » près de Bakhmout

En revanche, la faiblesse des volumes du marché en Europe notamment et les vents contraires liés à l’énergie et aux composants électroniques ont conduit le groupe à suggérer qu’il finirait l’année précisément dans le bas de sa fourchette cible, pourtant celle-ci s’est confirmée.

“Notre ‘guidance’ ne déçoit pas étant donné qu’il y a toujours un vent contraire – volumes, stop and go, transport, inflation – et (…) le succès que nous avons dans le dédouanement par nos clients”, a déclaré le PDG Christophe Prillet lors d’une conférence téléphonique avec les analystes. “La prévision que nous faisons est une bonne prévision. »

Valeo vise un chiffre d’affaires annuel compris entre 19,2 et 20,0 milliards d’euros et un résultat opérationnel de 3,2% à 3,7%.

Lire Aussi :  Le pôle nord magnétique de la Terre accélère vers la Sibérie, une première !

Le groupe, spécialiste des aides à la conduite ou des solutions pour électrifier les véhicules – hybrides 48 volts, moteurs haute tension ou pompes à chaleur onéreuses pour le confort à bord d’un véhicule sans moteur thermique – a déclaré avoir constaté une accélération de ses ventes en septembre.

Même s’il s’attend à ce que cette tendance se poursuive au quatrième trimestre, le niveau global du marché inférieur aux attentes l’oblige tout de même à la prudence.

“Les volumes et les ventes sont bons, mais pas absolument fantastiques”, a ajouté Christophe Prillet.

(Écrit par Diana Mendia, avec Gilles Guillaume, Montage par Kate Entringer)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI9Q0T9-BASEIMAGE

Soutenez le journal chrétien

Merci pour Soutenez le journal chrétienLe médium de la vérité qui transmet l’information à travers le filtre de l’évangile.

Parce que Journal Chrétien est un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’infoAssociation d’intérêt général reconnue, dont le but est de soutenir le pluralisme de l’information et la protection d’un journalisme numérique indépendant et de qualité.

Lire Aussi :  Le Groupe Volkswagen et PowerCo SE se lancent dans la recherche d’un site pour implanter la première gigafactory d’Amérique du Nord

Si vous êtes un particulier résidant en FranceVos cotisations sont fiscalement déductibles à hauteur de 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Si vous êtes une société française soumise à IR ou IS, 60% de votre contribution au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôt sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant le don.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button